Retour aux sources…

L’Association d’Animation du Mas de la Raz, un des quartiers de la commune de Villefontaine (38), crée une activité de chant choral dans les années 1980. Une vingtaine de personnes participent à cette action sous la direction de Pierre Hugon et Françoise Broué.

Création

Pour aller plus loin dans la pratique et le développement du chant choral, les participants créent l’Association Avanie et Framboise en novembre 1984.

Le nom choisi fait référence à une chanson de Boby Lapointe, auteur-interprète français du XXème siècle.  Ses chansons sont parsemées de calembours ou autres contrepèteries… La Chorale apprécie particulièrement ce style plein d’humour et interprètera au fil des années, plusieurs de ses chansons : Framboise, Aragon & Castille, Le Tube de Toilette, Ta Katie t’a quitté, La Maman des poissons, etc.

C’est Françoise BROUÉ qui prend la direction de la Chorale à sa création. Elle sera secondée tour à tour par Sandrine MONOT, Pierre LAÏLY et Gaëlle FROMONT-MONOT, qui prendront en charge l’apprentissage et la direction de certains chants.

Les années qui suivent

Tout au long des années, les lieux de répétitions de la chorale ont changé. Au commencement, celles-ci avaient lieu à l’école du Mas de La Raz. Puis pour des raisons de stationnement et de sécurité, elles se sont déplacées pendant quelques années à l’École de musique de Villefontaine.

Répétition pour le concert « Adelante »

Suite à des problèmes d’indisponibilité de salles, la chorale a été contrainte de « s’expatrier » durant quelques mois à l’Espace George Sand de Saint-Quentin Fallavier avant que la Mairie de Villefontaine ne puisse lui mettre à disposition une salle au sein du Groupe Scolaire des Fougères (GS 12), puis dans l’Espace Jacques Prévert. Quelques années plus tard, pendant la rénovation de ce local destiné à accueillir les associations de Villefontaine et le Bureau Information Jeunesse, les répétitions ont, une fois encore, été déplacées dans la salle Henri Bonnet, avant de réintégrer un Espace Jacques Prévert rénové.

La mairie a souvent eu quelques difficultés à loger la Chorale, surtout dans les années 2000, car, le nombre de choristes n’a cessé d’augmenter.

En effet, la vingtaine de choristes constituant la Chorale dans les années 1980, s’est étoffée au fil des saisons. Ainsi dans les années 90 et 2000, l’effectif varie de 40 à 60 personnes, pour se stabiliser à une cinquantaine de choristes actuellement.

Le répertoire a lui aussi évolué au fil du temps. Il est passé de chants incontournables du chant choral, à un registre plus classique, puis a incorporé des chants du monde en russe, anglais, italien, swahili, espagnol, allemand…, des chants Gospel et des morceaux de la Chanson Française.

A noter

Le 16 juin 1989, en étroite collaboration avec l’atelier chorale du collectif 89, l’atelier d’improvisation de l’AMEM et la Galopine, la Chorale a participé à un concert de chants de la révolution.

Le 25 avril 1998, la Chorale participe au spectacle Transatlantico, musiques du Brésil et d’Argentine, dirigé par Eduardo LOPES à la Halle des sports de Saint Quentin Fallavier. Celui-ci est initié par Ville Nouvelle Culture dans le cadre des concerts de « La voix dans tous ses états ».

En 2007, Avanie & Framboise adhère à l’Association Chorales en chœur, nouvellement créée qui constitue un réseau de chorales afin de promouvoir la pratique du chant choral dans le Nord-Isère. A ce titre elle participera à toutes les éditions des Rencontres Chorales du Nord-Isère :

2009, une année pas comme les autres

En 2009, un tournant s’est opéré : la chorale a créé un véritable spectacle autour de Chants de Lutte et d’Espoir : « Adelante ». Pour la 1ère fois, elle se produit sur la scène du Théâtre du Vellein et réalise une mise en scène des chants, mêlant à la fois émotions, interprétations collectives ou de solistes et effets visuels.

Aujourd’hui

Avanie & Framboise compte près d’une cinquantaine de choristes. Et Françoise Broué est toujours sa cheffe de chœur et de cœur.